En présentant mes collections, je souhaite donner au lecteur l’envie de s’intéresser aux objets du passé, de participer à leur conservation en ne jetant pas ces objets du quotidien mais en les gardant ou à défaut en les transmettant à ceux qui s’y intéressent. Ainsi sera conservé ce petit patrimoine culturel pour les générations futures.

Chaque article présente un objet ou un groupe d’objets ayant des points communs.


Conformément aux dispositions du Code de la propriété intellectuelle, les œuvres présentées sur ce site ne peuvent être reproduites ou diffusées sans le consentement de l'auteur. Il en est de même pour les textes qui les accompagnent. Toute atteinte portée aux droits de l'auteur constitue une contrefaçon. La contrefaçon est un délit.


Pour les photos incluses dans un dossier, un clic gauche sur la photo permet (lorsque j'ai bien travaillé) de l'agrandir, et la possibilité de visionner alors de même toutes les photos du dossier en cliquant sur les miniatures obtenues en pied de l'écran.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________


jeudi 29 décembre 2011

Couperet - Hachoir de boucher -


Caractérisé par une lame et un dos de lame épais pourvu d'un manche se terminant souvent par un retour ou un volume empêchant la main de glisser.
Le retour du manche est occasionnellement source d’inspiration pour une décoration en tête d’animal stylisé ou réaliste, parfois le trou d’accrochage dessine l’œil dudit animal.

Il sert à la fois de hache et de coutelas pour casser les os et couper la viande lors de la découpe des carcasses d’animaux.
Il peut être très massif monobloc, ou posséder un manche soit riveté de part et d’autre d’une semelle prolongeant la lame, soit encore emmanché sur une soie.  

On ne le trouve plus beaucoup en cuisine domestique, mais il est toujours présent chez les bouchers et les charcutiers.  

Couperet monobloc :

Couperet à manche sur semelle:

 Couperet à manche sur soie :
 
On appelle fendoir le grand couperet servant à couper en deux les grosses carcasses, et feuille le couperet utilisé pour couper en deux les carcasses de petits animaux.

Couperet en forme de couteau 
Appelé coutelas ou coutelasse, on à ici l’échantillonnage des 3 manches : monobloc, sur semelle, sur soie.
   
Ansart 
Double fonctions trancher/couper viande et os, et, battre/aplatir la viande. Le manche du premier possède sur chaque face un décor en arrête de poisson, ou en arbre de vie dirons certains, qui le rend moins glissant.

Hache

Couperets décorés

2 commentaires:

  1. Très intéressant, de quelles époques ces outils datent-ils ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense, XIXème et première moitié du XXème.

      Supprimer