En présentant mes collections, je souhaite donner au lecteur l’envie de s’intéresser aux objets du passé, de participer à leur conservation en ne jetant pas ces objets du quotidien mais en les gardant ou à défaut en les transmettant à ceux qui s’y intéressent. Ainsi sera conservé ce petit patrimoine culturel pour les générations futures.

Chaque article présente un objet ou un groupe d’objets ayant des points communs.


Conformément aux dispositions du Code de la propriété intellectuelle, les œuvres présentées sur ce site ne peuvent être reproduites ou diffusées sans le consentement de l'auteur. Il en est de même pour les textes qui les accompagnent. Toute atteinte portée aux droits de l'auteur constitue une contrefaçon. La contrefaçon est un délit.


Pour les photos incluses dans un dossier, un clic gauche sur la photo permet (lorsque j'ai bien travaillé) de l'agrandir, et la possibilité de visionner alors de même toutes les photos du dossier en cliquant sur les miniatures obtenues en pied de l'écran.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________


samedi 3 mars 2012

Pipe sculptée

Pot à tabac en grès
Les premières pipes arrivèrent en Europe avec le tabac début XVIe siècle.

Les pipes en terre cuite furent fabriquées ensuite en Angleterre, en Hollande puis en France. Elles sont si peu solides qu’on les achète par douzaine ce qui donne du travail à de nombreux artisans potiers, mais très vite des fabriques s’ouvrent pour en produire en grande quantité. 
Milieu XIXe la production française annuelle est estimée à 50 millions de pipes.

Cette fragilité fait que rapidement d’autres matières, le bois ou la porcelaine furent utilisées, sans oublier l’écume. Si les formes de fourneaux peuvent être liées à une région, une période, une fabrique ... quelque soit l’époque ou la matière, des formes figuratives humaines ou animales ont presque toujours été réalisées.

Dans ce message seront présentées mes pipes "portrait".





 En terre

  En bruyère pour les têtes, en autre bois pour les animaux.

En écume

En bois

 En pierre

En bois

1 commentaire:

  1. De très belle pièce que vous présentez sur cet article. Les artisans pipier ont un savoir-faire qu'ont a tendance à oublié malheureusement.

    RépondreSupprimer