En présentant mes collections, je souhaite donner au lecteur l’envie de s’intéresser aux objets du passé, de participer à leur conservation en ne jetant pas ces objets du quotidien mais en les gardant ou à défaut en les transmettant à ceux qui s’y intéressent. Ainsi sera conservé ce petit patrimoine culturel pour les générations futures.

Chaque article présente un objet ou un groupe d’objets ayant des points communs.


Conformément aux dispositions du Code de la propriété intellectuelle, les œuvres présentées sur ce site ne peuvent être reproduites ou diffusées sans le consentement de l'auteur. Il en est de même pour les textes qui les accompagnent. Toute atteinte portée aux droits de l'auteur constitue une contrefaçon. La contrefaçon est un délit.


Pour les photos incluses dans un dossier, un clic gauche sur la photo permet (lorsque j'ai bien travaillé) de l'agrandir, et la possibilité de visionner alors de même toutes les photos du dossier en cliquant sur les miniatures obtenues en pied de l'écran.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________


lundi 20 août 2012

Fer à friser - Fer à papillote




Pour réaliser la mise en forme des cheveux, il était utilisé différentes formes de fer. Certaines de ces formes ont disparu, d'autres ont été conservées avec des fers électriques.

Les formes anciennes les plus souvent rencontrées sont le fer à friser (fer à toupet), de petite dimension il est dit fer à moustache, lorsque ce dernier comporte plus de deux éléments il est souvent nommé  fer à onduler, sans oublier le fer à papillotes.

D'autre fers se rencontrent mais plus rarement, probablement parce que d'usage professionnel et non domestique comme le fer à cranter, à créoler, à crêper, à gaufrer, à lisser (fer à passer) et très certainement d'autres noms pour d'autres formes pour d'autres mises en plis.




 Fers à friser tout métal.

Fers à friser, a gauche poignées en bois et en os, à droite poignées en bois et branches très fines.

Fers à onduler, à 3 et 5 branches.


Fers à papillotes, aux têtes en forme de tronc de cône,  tout métal et avec poignées en bois.

Fers à papillotes, aux têtes rectangulaires, carrées, ovales.

Fer à papillotes de voyage avec poignées pliantes en bakélite façon écaille.



Usage à identifier

 

Grand fer de 32,5cm : poignées droites, gouttière épaisse, cylindre de 12mm., pratiquement sans jeu en position fermée. 
Utilisation en coiffure ?


08.09.2015 - Ajout

Fer à papillotes

dimanche 19 août 2012

Verrou de fût - Portillon - Ecrou -



Les foudres à vin possèdent une trappe pour pouvoir vider les dépôts et accéder à l'intérieur lors des nettoyages. Toutefois cette trappe n'est pas très large car elle doit être plus étroite que les douelles de façade.
La fermeture en est assurée par un portillon biseauté, légèrement plus grand que l'ouverture que l'on met en place de l'intérieur en tirant vers l'extérieur. 
Pour tirer une vis est solidaire du portillon et l'écrou de serrage prend appui sur une traverse appelée verrou.
Ce verrou est très souvent décoré d'une moulure à chaque extrémité, parfois c'est l'ensemble du dessus de la pièce qui sera sculpté, de feuilles de vigne ou feuilles d'acanthe de grappes de raisin ... Plus rarement et notamment en Alsace les sculptures y sont abondantes avec comme motifs fréquents dauphins et sirènes en référence à la légende de Bacchus.  




Les éléments de fermeture : portillons, verrous, vis et écrous.


Des verrous décorés.


Deux ensembles complets avec portillon, verrou, vis et écrou.


Un verrou originaire d'Alsace avec deux dauphins sculptés.



17.06.2013 Ajout

Ensemble : portillon, verrou, vis, écrou et robinet.


Écrous de verrou




11.06.2014 - Ajout

Portillon sculpté de la croix occitane 
41,5 x 26 x 6,5 cm



07.04.2016 - Ajout

Ensemble : portillon, verrou, vis, écrou



jeudi 16 août 2012

Fer à tuyauter




Copyright Association PHER - Photo J.P. LINSKI
http://pher.org/wp/
On dit aussi fer à godronner, tuyau et godron   sont des noms donnés à des décors en forme de   plis ronds et empesés que l'on faisait sur des   éléments d'habillage comme fraises, jabots et de   nombreuses coiffes.

Trois principaux types de fers à repasser sont   utilisés pour cette mise en plis :
Le cigare : cylindre creux sur pied dont un coté   est ouvert dans lequel on introduit un lingot   également cylindrique préalablement chauffé, le fer est fixe sur son pied c'est le tissus qui est déplacé,
Le cylindre massif, les plus anciens sont totalement en fer, ensuite il seront munis d'une poignée en bois,
La pince, constituée de deux cylindres identiques, et de deux branches terminées en boucles (symétriques ou pas) à la manière de ciseaux.




 Modèle cylindrique, diamètre autour de 2cm.
 
 L'extrémité en forme de cœur, laisse penser à un cadeau de fiançailles ou de mariage.


Modèle à pince, différents diamètres.


Faux amis


Pinces à gruger le verre, les poignées n'ont pas d'anneaux, elles sont faites pour serrer avec force.

Fers à friser, il n'y a pas deux cylindres, mais un cylindre et une gouttière, les poignées n'ont pas d'anneaux.
Néanmoins rien n’empêche une repasseuse d'utiliser un fer à friser, ni un coiffeur un fer à tuyauter de type pince notamment pour défriser des cheveux.



Usage à identifier

 

Grand fer de 29cm d'origine espagnole, à gouttière et cylindre tronconiques, de 10 à 7mm de diamètre pour le cylindre, poignées avec anneaux.
Utilisation en coiffure ? en repassage ?



Voir d'autres fers à tuyauter : 
http://www.objetsdhier.com/fr/Aff.php?select_nom=119




Fers à godronner mis en température dans du sable chaud - Caricature vers 1595 d'après Maerten de Vos (1532 - 1603)
Musée Plantin-Moretus à Anvers




 27.09.2014 - Ajout

Cylindre Ø 11,5 mm, L 170 mm - Avec poignée 290 mm.



07.02.2016 - Ajout

Cylindre Ø 11 mm, L 115 mm - Avec poignée 290 mm.




jeudi 9 août 2012

Appelant artificiel



Les appelants artificiels, appelés également blettes ou formes, sont une reproduction plus ou moins fidèle d'un animal qui est utilisée à la chasse pour tromper un animal vivant et l'attirer afin de le capturer vivant ou le tuer.

On trouve la représentation de toutes sortes d'animaux chassés soit pour leur chair, soit en tant que nuisibles.

Les formes généralement rencontrées sont relatives aux gibiers d'eau: canards, oiseaux limicoles ainsi également aux vanneaux, palombes… Ces appelants sont destinés à leurrer leurs congénères migrateurs que le comportement grégaire incitera à venir se poser près des leurres, à portée de fusil du chasseur.

Les appelants artificiels sont souvent utilisés conjointement avec des appelants vivants.

Ils étaient fabriqués par le chasseur lui-même, en bois, liège, balsa, roseau, ou par des artisans sculpteurs spécialisés dans les régions grosse consommatrices comme la baie de Somme ou la Gironde avant d'être produits en grande série en aluminium puis en plastique. 
  
Les anciens exemplaires rejoindront alors les étagères des collectionneurs, musées  et antiquaires, puis un artisanat se mis à en reproduire en copie et objet de décoration.


 En balsa

En roseaux

A gauche en roseaux  -  A droite en bois 

Exemplaires anciens en liège

En bois

Exemplaires anciens en bois, à gauche une sauvagine à droite une perdrix.

Oiseaux limicoles en bois, celui de gauche est posé sur un pied à bascule et s'anime au moindre souffle de vent.


Lorsque les appelants artificiels de type canards sont posés sur l'eau ils sont, si nécessaire, lestés pour d'une part les mettre à la bonne ligne de flottaison et d'autre part leur assurer une certaine stabilité, ils sont dans tous les cas munis d'un anneau pour être ancrés.

 
 














10.03.2014 - Ajout


En liège, bec en bois 



01.06.2016 - Ajout


En liège, tête et bec en bois
Appelants anciens, ont été peints pour en faire un objet de décoration !!




vendredi 3 août 2012

Canne de défense







Après les cannes d'art populaire d'abord décorées de  serpents , puis d' autres animaux et celles mettant en scène des personnages , le présent chapitre présentera trois type de cannes appelées de défense.








Des cannes massues dont le pommeau en métal massif est extrêmement lourd et permet ainsi à une canne des plus discrète d'aspect d'être utilisée en casse tête.





Des cannes épées, le pommeau servant de poignée et le fut de fourreau à la lame, dans le même esprit la canne basque appelée makila qui possède d'une part une lourde férule qui peut servir de massue et un aiguillon d'acier caché sous la poignée.

A gauche: lame à section triangulaire12x5mm à la garde, 81,5cm de long, pas de marque.

A droite: lame à section triangulaire aux cotés concaves 18x8mm à la garde,62cm de long, marquée d'un coté : De La Manufacture La Marque l'Extra Sohlinge  puis dans un cercle : EXT et dessous F?N et de l'autre coté :  PIGE Marchan .our..s. à la Renomé Cote Du….. des ..champs .n De rue de .o.. PARIS

A gauche : de la garde à la mi longueur, lame à section triangulaire aux cotés concaves 12x6mm à la garde, puis section carrée jusqu'à la pointe toujours avec cotés concaves, 64cm de long, pas de marque.
A droite makila, marque sur la douille laiton qui cache la masse de la férule : ORHOITZ˄PEN˄



 
Des cannes nerf de bœuf faites d'un pénis de bœuf ou de taureau, mis en forme, séché, et renforcé d'une âme métallique.



08.03.2013 Ajout

 

Deux nouveaux nerfs de bœufs, longueur : 73 et 86 cm.


Pour voir d'autres cannes
- centre de recherche sur la canne et le bâton   http://www.crcb.org
- collectionneur / marchand http://danieltraube.skynetblogs.be/accueil    
....................................... http://www.canesegas.com/
....................................... http://www.laurencejantzen.com 
- forum............................. http://steampunk.fr/viewtopic.php?f=8&t=2960&sid=52ddfa09d87872413fe56557b9a41ada