En présentant mes collections, je souhaite donner au lecteur l’envie de s’intéresser aux objets du passé, de participer à leur conservation en ne jetant pas ces objets du quotidien mais en les gardant ou à défaut en les transmettant à ceux qui s’y intéressent. Ainsi sera conservé ce petit patrimoine culturel pour les générations futures.

Chaque article présente un objet ou un groupe d’objets ayant des points communs.


Conformément aux dispositions du Code de la propriété intellectuelle, les œuvres présentées sur ce site ne peuvent être reproduites ou diffusées sans le consentement de l'auteur. Il en est de même pour les textes qui les accompagnent. Toute atteinte portée aux droits de l'auteur constitue une contrefaçon. La contrefaçon est un délit.


Pour les photos incluses dans un dossier, un clic gauche sur la photo permet (lorsque j'ai bien travaillé) de l'agrandir, et la possibilité de visionner alors de même toutes les photos du dossier en cliquant sur les miniatures obtenues en pied de l'écran.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________


vendredi 10 avril 2015

Faïences cul noir




La terre cuite est d'une part poreuse et d'autre part plus tendre et fragile que le grès, mais elle est d'un coût de fabrication inférieur à ce dernier en raison des terres argileuses  sans silice présentes quasiment dans toutes les régions et une cuisson à plus faible température nécessitant moins de bois.
Il en résulte que c'était la céramique la plus commune pour les ustensiles domestiques. 

Les terres utilisées étaient des terres argileuses le plus souvent de couleur rouge ou ocre.

Pour compenser le défaut de porosité de la terre cuite on utilise une glaçure qui va se vitrifier à la cuisson et créer un émail étanche.
Pour compenser la couleur foncée de l'argile, on appliquera une glaçure stannifère (à base d'étain) qui produit un émail opaque blanc mais qui peut être coloré, sur des terres blanches on pourra utiliser une glaçure plombifère (à base de plomb) qui produit un émail transparent.

Une terre cuite émaillée s'appelle une faïence.

Dès le début du XVIIIème siècle, l'atelier de Paul Caussy à Rouen crée un émail brun foncé à base de manganèse, moins cher que le blanc et dont le taux de dilatation à la chaleur est différent, rendant les ustensiles culinaires plus solides.
Pour assurer une bonne solidité à la chaleur ce type de faïence dite culinaire (bien que n'allant pas directement au feu) on ajoute à la pâte des argiles réfractaires.

Pour la vaisselle de table et de service, un compromis entre esthétique et coût conduira à produire des faïences blanches coté intérieur le plus visible et brunes coté extérieur, cette fabrication moins chère deviendra une production courante pour la céramique utilitaire, essentiellement dans les régions ouest : Normandie, Beauvaisis, Maine, puis remontera la Loire : Anjou, Touraine, Orléanais … pour être produite ensuite dans bien des centres potiers.
 
Compte tenu de ce caractère utilitaire, et donc d'un taux de destruction important, cette céramique à l'origine bien plus courante que la faïence fine est aujourd'hui plus rare.

On lui donne communément  le nom de faïence cul-noir.



Grande soupière - LxH : 27x28cm


Grande soupière - LxH : 35x24cm


Soupières dont une sans son couvercle 
 Pots l'un avec anses à peine marquées et l'autre avec grande anse latérale et bec verseur à 90°
Dans l'ordre LxH : 19x11cm - 15x10,5cm - 18,5x9,5cm - 14,5x16,5cm


Deux pots et deux bols à oreilles
 Dans l'ordre LxH :15x10,5cm - 15x10,5cm - 14,5x7,5cm - 16x7,5cm


 Petit pichet suivi de trois pots à crème à anse latérale et bec verseur à 90°
 Dans l'ordre LxH : 11,5x11,5cm - 11,5x8,5cm - 9,5x7,5cm - 8,5x7,5cm


 Pichet et pot à café
 Dans l'ordre LxH : 16,5x17,5cm - 16,5x17,5cm


Saladiers
  Dans l'ordre LxH : 20x9cm - 20x9cm - 17,5x8cm


Poêlon - 31x25cm, H: 8cm


Grand plat ovale - 41,5x30cm, H: 4,5cm 


 Grand plat polylobé, décor de Rouen : panier fleuri bleu et manganèse - 36,5x28,5cm, H: 4cm


Plat polylobé - 33x25,5cm, H: 3,5cm


Plats polylobés - 27x18,5cm, H: 3cm et 24,5x18,5cm, H: 2,5cm


Grand plat rond, décor de Rouen : panier fleuri -  Ø: 35,5cm, H: 4,5cm -


Grand plat rond, décor: fleur bleue à 12 pétales et deux traits manganèse sur le marli -
Ø: 34,5cm, H: 5cm


Grand plat rond, décor oiseau perché - Ø: 32cm, H: 6cm


Grand plat rond uni - Ø: 30,5cm, H: 6,5cm


Assiettes - Ø: 20,5cm, H: 2,5cm


Plats - Ø: 22,5cm, H: 5cm


Plat très épais - Ø: 24cm, H: 6,5cm


Plat, décor: fleur bleue à 12 pétales et deux traits manganèse sur le marli - Ø: 22,5cm, H: 4,5cm


Plat décor de fleur - Ø: 21cm, H: 4,5cm


Petit plat - Ø: 18,5cm, H: 4,5cm

20.07.2015 - Ajout


 Faitout, marque: B.TRUTTEAU  ORLEANS 
Dans l'ordre LxH : 30,5x20,5cm - 25,5x16,5cm



 

2 commentaires:

  1. Bonsoir , la marque sur le faitout est-elle en creux? connaissez vous d'autres marques de cul noir à Orléans ? En tout cas , merci pour votre travail et du
    partage de connaissances .
    Jean-Jacques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, marque en creux : cachet rectangulaire aux angles coupés B.TRUTTEAU ORLEANS en lettres capitales sur 2 lignes.
      Pas d'autres marques identifiées à Orléans dans les pièces possédées.

      Supprimer