En présentant mes collections, je souhaite donner au lecteur l’envie de s’intéresser aux objets du passé, de participer à leur conservation en ne jetant pas ces objets du quotidien mais en les gardant ou à défaut en les transmettant à ceux qui s’y intéressent. Ainsi sera conservé ce petit patrimoine culturel pour les générations futures.

Chaque article présente un objet ou un groupe d’objets ayant des points communs.


Conformément aux dispositions du Code de la propriété intellectuelle, les œuvres présentées sur ce site ne peuvent être reproduites ou diffusées sans le consentement de l'auteur. Il en est de même pour les textes qui les accompagnent. Toute atteinte portée aux droits de l'auteur constitue une contrefaçon. La contrefaçon est un délit.


Pour les photos incluses dans un dossier, un clic gauche sur la photo permet (lorsque j'ai bien travaillé) de l'agrandir, et la possibilité de visionner alors de même toutes les photos du dossier en cliquant sur les miniatures obtenues en pied de l'écran.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________


mardi 21 avril 2015

Carreau de Delft



Rédaction collective - ed: Institut Néerlandais Paris
La faïence de Delft est une appellation générique qui couvre des productions des centres potiers de Delft bien sur, mais aussi Amsterdam, Utrecht, Rotterdam ...   

Les carreaux  de faïence appréciés pour les qualités qu'on leur reconnait toujours : hygiène, facilité d'entretien et décoration, furent produits en très grande quantité et exportés sur bien des pays européens et même au-delà.

Le style souvent développé consiste en un décor central encadré d'un motif garnissant chacun des angles. Ces motifs à l'origine étaient destinés à cacher les petits trous produits par la griffe utilisée pour démouler le carreau de terre crue lors de la fabrication, ils furent conservés même lorsque l'évolution des techniques de fabrication supprima la présence des petits trous.

Leur très grand succès fit qu'ils furent copiés et produits par des ateliers belges, allemands, anglais et français.

Pas facile dans ces conditions en présence d'un "carreau de Delft" pour un non spécialiste d'en donner l'origine de fabrication.

Les carreaux qui sont présentés furent récupérés lors de la démolition d'une maison en Belgique flamande, les carreaux en camaïeux manganèse présentent un décor central dans un double cercle avec un motif de coin, leur dimension moyenne est de 135 x 135 mm, épaisseur 8 mm.


















    

Disponibles : 54 exemplaires, dont 33 bons, les autres: 4 cassés/recollés, 17 fortement épaufrés. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire