En présentant mes collections, je souhaite donner au lecteur l’envie de s’intéresser aux objets du passé, de participer à leur conservation en ne jetant pas ces objets du quotidien mais en les gardant ou à défaut en les transmettant à ceux qui s’y intéressent. Ainsi sera conservé ce petit patrimoine culturel pour les générations futures.

Chaque article présente un objet ou un groupe d’objets ayant des points communs.


Conformément aux dispositions du Code de la propriété intellectuelle, les œuvres présentées sur ce site ne peuvent être reproduites ou diffusées sans le consentement de l'auteur. Il en est de même pour les textes qui les accompagnent. Toute atteinte portée aux droits de l'auteur constitue une contrefaçon. La contrefaçon est un délit.


Pour les photos incluses dans un dossier, un clic gauche sur la photo permet (lorsque j'ai bien travaillé) de l'agrandir, et la possibilité de visionner alors de même toutes les photos du dossier en cliquant sur les miniatures obtenues en pied de l'écran.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________


jeudi 5 décembre 2013

Pourrou



José Benlliure Y GIL 1855 - 1937
Appelé également: porró en catalan, porrón en espagnol.

Porró et porrón sont également les noms d'une ancienne mesure de capacité des liquides, correspondant à 0,94 litre.  .

Le pourrou dont les origines sont catalanes et aragonaises, est "le" récipient traditionnel catalan pour boire le vin.  

C'est une carafe : bouteille pansue, munie d'un long goulot de remplissage tubulaire qui sert de poignée, et d'un long bec verseur conique qui part de la partie basse et va se rétrécissant vers le haut pour ne laisser qu'une ouverture de 2 à 3 millimètres.
Il est fait pour boire sans verre, à la régalade, sans qu'il y ait contact des lèvres.
Lorsqu'un convive ne sait pas boire à la régalade, on le servira au verre, en utilisant le goulot de remplissage comme verseur.

Au début du siècle dernier, il était encore présent sur la table familiale, comme dans les bistrots où il était alors de dimension plus importante.

Le pourrou est toujours en verre, son fort développement sur toute la péninsule ibérique et le sud de la France fait qu'il s'en est fabriqué de folkloriques : de petite taille comme bibelots et souvenirs, ou comme huilier-vinaigrier, ou encore en terre cuite et en faïence.

Hors les exemplaires en verre soufflé et filé aux décors abondants, le plus souvent sur piédouche, généralement originaires des Baléares, qui sont un mélange des formes du pourrou et de la gargoulette, et qui n'étaient pas faits pour usage, mais offerts en cadeaux pour les événements familiaux tels les baptêmes et mariages, le pourrou d'usage se rencontre sous plusieurs  formes.

Les éléments présentés sont tous en verre soufflé. 

 

Forme de Catalogne nord (France)


   Hauteur : 27 cm et 25,5 cm

Hauteur : 24 cm et 23 cm

Hauteur : 22 cm , 20 cm, 20 cm, 20 cm

Hauteur : 19 cm , 18,5 cm, 15.5 cm, 13 cm



Forme de Catalogne sud (Espagne)


Hauteur : 24,5 cm, 24 cm

Hauteur : 25 cm, 24,5 cm

Hauteur : 23 cm, 23 cm, 20 cm

Hauteur : 23 cm
Gravé d'un bouquet de fleurs et de phrase en catalan :  VISCA EL PA  -  VISCA EL VI  -  VISCA LA MARE QUE ENS VA PARIR 
Traduction : VIVE LE PAIN  -  VIVE LE VIN  -  GLOIRE A LA MÈRE QUI NOUS A ENFANTÉS  -

 Hauteur : 16,5 cm, 13 cm
A droite le petit exemplaire possède une torsade multiple qui couvre le corps et le goulot


Forme Espagnole


 Hauteur : 36,5 cm

Hauteur : 32 cm, 27 cm

Hauteur : 30 cm, 26 cm

Hauteur : 26 cm, 26,5 cm, 24 cm, 25 cm
Les goulots peuvent avoir une surface non lisse pour une meilleure préhension, c'est le cas des deux premiers et du dernier garnis de torsades.


Hauteur : 24,5 cm, 24 cm, 24 cm, 24 cm
Deuxième : goulot à facettes longitudinales; les deux derniers torsadés.


  Hauteur : 22 cm
Le goulot du deuxième est strié longitudinalement.


Hauteur : 22 cm, 17,5 cm, 16 cm, 16 cm
 Le goulot du deuxième est à facettes longitudinales et celui du dernier est torsadé.




Forme dite de l’Ariège 

Hauteur : 18 cm




Forme dite de Carcassonne 


Hauteur : 22,5 cm


Formes plus récentes mais encore en verre soufflé


Hauteur : 27,5 cm, 26 cm, 18,5 cm


Hauteur : 28 cm, 25,5 cm, 23,5 cm


Miniatures reprenant les différentes formes


Hauteur : 13 cm, 13 cm, 12,5 cm, 12,5 cm, 10,5 cm


Hors norme : pourrou double


Hauteur : 24,5 cm
Pour offrir deux vins différents ? ou pour un usage d'huilier-vinaigrier ?



  Pourrou en terre cuite

H: 27 cm, L: 26 cm, Ø: 14,5 cm  -  H: 22 cm, L: 21 cm, Ø: 15,5cm
 Pourrou espagnols pour touristes


Bibelot en céramique: catalan buvant au pourrou


 

11.05.2015 - Ajout


Pourrou décoratif en verre soufflé - Hauteur : 40 cm





9 commentaires:

  1. Bonsoir je viens de découvrir votre blog avec beaucoup d'intérêt.Tout cela me permet de voir que vous partagez les mêmes passions que moi.
    Pour ce qui est des pourrou "porros" je pourrais ajouter que certains ont été fabriqués en métal et servaient aux mineurs pour emporter leurs boissons dans les puits.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Personnellement, je ne connais pas de pourrou en métal.
    Je connais par contre un autre ustensile qui ressemble beaucoup au pourrou, c'est la gargoulette qui elle est faite traditionnellement pour l'eau, et qui existe en métal : cuivre ou laiton, et en fer blanc étamé.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Enfin quelqu'un qui s'intéresse de près à ces beaux objets de nos ancêtres dont on ne connaît pas grand chose malheureusement. Ou étaient-ils fabriqués? En Roussillon? De quand datent les plus anciens?
    Merci pour vos réponse et encore bravo pour vos photos.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne suis pas un spécialiste de la verrerie catalane, mais nous avons au moins un centre de production dès le XIIIème qui a induit le nom d'une commune : Palau-del-Vidre.
    Sinon déjà à l'époque romaine le massif des Albères abritait des atelier verriers, en grand nombre, pour la présence du bois bien sûr, et la proximité des sables et des étangs pour la salicorne.
    Pour en savoir plus : Association ALBERES VERRIERES - http://www.alberesverrieres.com & MUSEO DEL CASTEL DE PERALADA - http://www.museucastellperalada.com/fr/experiences/rencontres-verrieres-transfrontalieres-des-alberes

    RépondreSupprimer
  5. Tenim dues coses diferents pero similars : el porro per beure i el cantir per conservar. Els miners anaven treballar amb un o l'altre. A Palau he comprat fa anys uns reproducció de porro de vidre, molt bon treball que s'ha fet en aquest poble... tanmateix l'ùs d'aquest objecte ha desaparegut a França per els canvis

    dels anys 50/60 és a dir els Trente glorieuses. Ara hi ha una necessitat de tornar a la tradició

    RépondreSupprimer
  6. Merci de votre commentaire.

    Pour ceux qui ne lisent pas le catalan je vais essayer de traduire en français ce commentaire :
    "Nous avons deux choses semblables, mais différentes: le pourrou pour boire et la gargoulette pour conserver. Les mineurs allaient travailler avec l'un et l'autre.
    A Palau (Palau del vidre) j'ai acheté il y a quelques années la reproduction d'un pourrou en verre, très bon travail réalisé dans ce bourg… cependant l'utilisation de cet objet a disparu en France suite aux changements des années 50/60, soit les trente glorieuses. Il est maintenant nécessaire d'en revenir aux traditions."

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour. Belles images de votre typologie
    Peut-on échanger par mail?
    Barrié/Albères verrières

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de vos commentaires.
      C'est avec plaisir que j'échangerai sur les sujets de mes centres d'intérêts, je vous envoi un mail sur l'adresse de l'Association ALBERES VERRIERES.

      Supprimer
  8. Peut-être connaissez-vous un autre tableau du peintre valencien Benlliure, qui se trouve au Prado:" Palique y trago", vers 1878; il y a un beau porro, a moitie rempli de vin, au milieu de la scène, en bas.

    RépondreSupprimer