En présentant mes collections, je souhaite donner au lecteur l’envie de s’intéresser aux objets du passé, de participer à leur conservation en ne jetant pas ces objets du quotidien mais en les gardant ou à défaut en les transmettant à ceux qui s’y intéressent. Ainsi sera conservé ce petit patrimoine culturel pour les générations futures.

Chaque article présente un objet ou un groupe d’objets ayant des points communs.


Conformément aux dispositions du Code de la propriété intellectuelle, les œuvres présentées sur ce site ne peuvent être reproduites ou diffusées sans le consentement de l'auteur. Il en est de même pour les textes qui les accompagnent. Toute atteinte portée aux droits de l'auteur constitue une contrefaçon. La contrefaçon est un délit.


Pour les photos incluses dans un dossier, un clic gauche sur la photo permet (lorsque j'ai bien travaillé) de l'agrandir, et la possibilité de visionner alors de même toutes les photos du dossier en cliquant sur les miniatures obtenues en pied de l'écran.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________


mercredi 20 janvier 2016

Peigne à filasse


Teillage
Autre appellation : séran, peigne à lin, peigne à chanvre, ou encore pointes à lin, pointes à chanvre.

Le chanvre comme le lin avant d'être filé nécessitent plusieurs opérations : le rouissage et le teillage.

Le teillage, consiste à broyer, puis battre et enfin peigner la filasse pour la nettoyer en éliminant les parties broyées restées adhérentes, tout en la démêlant et en la divisant en fibres fines.
On utilisait pour cette opération un peigne aux longues dents de fer très pointues, assemblées sur une planche de bois.
Pour son utilisation le peigne était solidement fixé sur une assise en bois : banc, table, plan incliné suivant la position de travail de l'utilisateur.
Plusieurs dimensions de peignes aux dents plus ou moins longues et/ou plus ou moins serrées étaient utilisées, d'abord un peigne à grosses dents pour le nettoyage, puis des peignes de plus en plus fins pour affiner la fibre et obtenir différentes qualités de filasse.

Les fibres longues obtenues sont appelées filasse, et les courtes étoupe. 

A noter que l'égrenage est une des opérations préalables, parfois faite par battage au fléau, mais le plus souvent à l'aide également d'un peigne, dit égrugeoir, grège, grage ou peigne à égrener, qui ne possède qu'un unique rang de dents mais de grande longueur.




185 dents sur 9 rangs - dents h: 115 mm, base 5 x 5 mm

73 dents sur 5 rangs - dents h: 120 mm, base 8 x 8 mm

134 dents sur 8 rangs - dents h: 80 mm, base Ø 4 mm

353 dents sur 15 rangs - dents h: 80 mm, base Ø 2 mm

12 dents sur 1 rangs - dents h: 95 mm, base 4,5 x 4,5 mm

48 dents sur 4 rangs - dents h: 95 mm, base 4,4 x 4,5 mm

110 dents sur 9 rangs - dents h: 50 mm, base 3 x 3 mm




Égrenage

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire