En présentant mes collections, je souhaite donner au lecteur l’envie de s’intéresser aux objets du passé, de participer à leur conservation en ne jetant pas ces objets du quotidien mais en les gardant ou à défaut en les transmettant à ceux qui s’y intéressent. Ainsi sera conservé ce petit patrimoine culturel pour les générations futures.

Chaque article présente un objet ou un groupe d’objets ayant des points communs.


Conformément aux dispositions du Code de la propriété intellectuelle, les œuvres présentées sur ce site ne peuvent être reproduites ou diffusées sans le consentement de l'auteur. Il en est de même pour les textes qui les accompagnent. Toute atteinte portée aux droits de l'auteur constitue une contrefaçon. La contrefaçon est un délit.


Pour les photos incluses dans un dossier, un clic gauche sur la photo permet (lorsque j'ai bien travaillé) de l'agrandir, et la possibilité de visionner alors de même toutes les photos du dossier en cliquant sur les miniatures obtenues en pied de l'écran.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________


jeudi 9 juillet 2015

Fouëne


Pêche à la foëne ; dessin d'André Houot
La foëne, foène, foesne, foine, fouanne... régionalement on lui rencontrera différentes orthographes, elle est aussi nommée fouine

C'est en fait un harpon à plusieurs branches (brins) destiné à la pêche.

La foëne est généralement emmanchée à un bâton et utilisée pour la pêche à pied.
Toutefois elle a pu être lancée à la main et même avec un propulseur, elle est alors équipée d'une cordelette pour être ramenée à soi.

Deux grandes familles :
- Celles qui transpercent le poisson. Elles sont munies de brins pointus à section ronde ou carrée le plus souvent pourvues d'un système de retenu du poisson sous forme de barbelures ou d'un ou deux importants ardillons en extrémité.
- Celles qui coincent le poisson. Les brins sont alors plats et leurs cotés qui se font face sont couverts de barbelures. Ces foënes sont destinées à la pêche aux anguilles.  

Les dimensions des foënes, le nombre de brins, l'écartement de ces derniers, sont des caractéristiques guidées par le type de pêche, la variété du poisson pêché, les demandes des utilisateurs, mais aussi les réglementations.      



Foënes françaises



Même architecture, hors le brin central, les autres sont forgés par deux sur un même fer, cette technique autorise des foënes démontables dite à clavette, plus aisément réparables. Mais elles ont souvent été rivées ou soudées en réparation de fortune!


Foëne à anguilles.
Deux solutions : brins plats pour pincement ou brins fins resserrés pour transpercer.




Foënes à poissons


Petites Foënes. Pour la pêche au trou?


  Quelques foënes et harpons d'outremer


Sur les deux photos de droite, les foënes seraient zaïroises. L'origine du trident et des dards de harpons des trois autres photos n'est pas déterminée. 


Foëne cambodgienne


Elle mesure 117cm. Les trois dards ne possèdent ni barbelure ni ardillon, les bâtons sont en bambou, ils sont liés à une corne dont l'extrémité recourbée est sculptée d'une tête de cormoran, et reliés entre eux par un tressage d'éclisse également en bambou.



Faux amis


Les foënes à trois brins sont appelées des tridents, mais le trident est aussi une arme blanche utilisé par les gladiateurs, qui est l'attribut de Neptune, il symbolise sa domination des mers, et de Shiva où il symbolise les fonctions de la trinité : création, préservation, destruction.

Symbole de Shiva qui regroupe deux attributs : le trident et le serpent, probablement d'origine du Vietnam.
Trident faisant partie de l'arsenal des soldats chinois qui gardaient la Citée interdite ou Palais impérial de Pékin avant 1900 
(cf. commentaires ci-dessous)




Carte réclame : pêche aux anguilles à la foëne




04.10.2015 - Ajout


Foënes africaine à deux brins, douille décorée de guillochage et de damasquinage laiton.
Mêmes fabrications que celles identifiées précédemment comme probablement d'origine zaïroise. 




02.05.2017 - Ajout


Type à clavette, renforcé par barrettes rivetées - H: 36 cm, l: 10,5 cm




04.07.2017 - Ajout 

Foëne à 2 brins en pointe de flèche avec ardillons - H: 40 cm, l: 9 cm




4 commentaires:

  1. Bonjour,
    ce type de "trident" n'est aucunement "shivaïte" ou indien , mais chinois. Il fait partie de l'arsenal des soldats qui gardaient la Cité Interdite ou Palais Impérial de Pékin avant son occupation par les armées de la coalition occidentale en 1900 à la suite de la révolté des Boxers. je dois avoir 4 ou 5 modèles de la même série dont je vous ferai parvenir les photos si cela intéresse quelques internautes. Cordialement. TC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de l'intérêt porté à mon blog et de votre intervention.

      Je vous contacte par mail en joignant quelques photos, et je souhaite bien par ce biais pouvoir recevoir également celles des tridents que vous possédez

      Je modifie la légende de la photo sur l'article foëne en conséquence.

      Supprimer
  2. http://www.k-upload.fr/afficher-image-2017-01-30-1ae2782b1foene.jpg.html
    http://www.k-upload.fr/afficher-image-2017-01-30-11ad1cc61foene2.jpg.html
    bonjour,je vous soumets deux photos d un objet trouve lors d'une ballade,il me semble que cela correspond a une foene,si vous pouvez m'en dire plus,vous me seriez d'un grand service
    cordialement

    RépondreSupprimer
  3. Je m'aperçois que je n'ai jamais répondu au message ci-dessus et vous présente toutes mes excuses.
    La forme générale, mais surtout les restes de barbelures sur les brins font indéniablement penser que l'on est en présence d'une foëne.
    Les soudures à la forge des brins sur la traverse sont de toute beauté.

    RépondreSupprimer