En présentant mes collections, je souhaite donner au lecteur l’envie de s’intéresser aux objets du passé, de participer à leur conservation en ne jetant pas ces objets du quotidien mais en les gardant ou à défaut en les transmettant à ceux qui s’y intéressent. Ainsi sera conservé ce petit patrimoine culturel pour les générations futures.

Chaque article présente un objet ou un groupe d’objets ayant des points communs.


Conformément aux dispositions du Code de la propriété intellectuelle, les œuvres présentées sur ce site ne peuvent être reproduites ou diffusées sans le consentement de l'auteur. Il en est de même pour les textes qui les accompagnent. Toute atteinte portée aux droits de l'auteur constitue une contrefaçon. La contrefaçon est un délit.


Pour les photos incluses dans un dossier, un clic gauche sur la photo permet (lorsque j'ai bien travaillé) de l'agrandir, et la possibilité de visionner alors de même toutes les photos du dossier en cliquant sur les miniatures obtenues en pied de l'écran.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________


vendredi 30 octobre 2015

Miniature en bouteille



Avec des si on mettrait Paris en bouteille - Dessin de IZO
Ce sont des bouteilles contenant des objets dont les volumes n'autorisent pas une introduction par le goulot, donc construits et assemblés à l'intérieur.
Ce travail nécessite une compétence artistique, mais également une grande ingéniosité et habileté manuelle.Le botteliste puisque c'est le nom qui lui est donné aujourd'hui doit commencer par fabriquer ses outils. 

Dès la fin du XVIIe siècle, on trouve des réalisations en bouteille de scène de vie, au XVIIIe les premiers bateaux et les bouteilles dites de la passion dans lesquelles sont représentés les étapes de la vie du Christ ou des calvaires, des scènes liturgiques. Les contenants sont le plus souvent à section carrée.
Le XIXe avec conjointement les évolution de forme des bouteille et des bateaux verra un fort développement de la production des constructions en bouteille.

Avant d'être un travail d'artisan, ces ouvrages étaient réalisés par des personnes cherchant à meubler de longues périodes d'inactivité, comme les temps de veille dans les métiers de marins, militaires, gardien de phare ..., ou d'inactivité forcée: intempéries, prison, retraite ...

Ces bouteilles garnies pouvaient être réalisées pour soi, mais souvent offertes ou vendues afin d'améliorer l'ordinaire.

Tous les sujets sont traités : bateaux, paysages, bâtiments, scène de vie, religion ... Une catégorie particulière concerne des bouteilles destinées à contenir de l'eau de vie, elles représentent surtout des scènes de vie et des métiers, et possèdent la spécificité d'être fabriquées avec des bois non toxiques, souvent à tanin ce qui va parfumer et colorer l'alcool contenu. 



Une jeune femme en jupe devant un moulin, d'un coté un puits, de l'autre un cactus, derrière une échelle.
Une inscription sur le socle : CORINE " TIT"



Même sujet traité : un diable montant une échelle.
Inscription sur l'échelle de droite : ARDÈCHE 1952



Un ramoneur sur une échelle, au sol un second personnage, un chien, un poteau sur lequel est posé un oiseau.
Inscription sur le socle : 20.09.1981  (*)



Un consommateur fumant la pipe, assis devant une table garnie d'une bouteille et d'un verre, un chien est assis au sol.



Maréchal-ferrant devant son enclume, un marteau dans une main, une pince tenant un fer à cheval dans l'autre, sur un coté une grande pince de forge et de l'autre un gros marteau.



Tonnelier devant 3 tonneaux, un marteau dans une main et une chasse dans l'autre.



Croix de Lorraine supportant 2 croix pattées sur la traverse inférieure et une 3ème au sommet, une échelle est en appui sur l'arrière, au sol un volatile (coq ?), un marteau une tenaille.



Maréchal-ferrant pipe en bouche devant son enclume, un marteau dans une main, une pince tenant un fer à cheval dans l'autre, sur un coté une grande pince de forge et de l'autre un gros marteau.



Un pécheur à la ligne, canne dans une main, poisson au bout de la ligne, épuisette dans l'autre main.



Un ramoneur sur une échelle appuyée à une sorte de potence double surmontée de 3 oiseaux. Au sol une enclume sur son billot, une hache, une pince, une tenaille, un marteau, une scie passe-partout.
Inscription sur le socle : 12.12.1981  (*)



Maréchal-ferrant devant son enclume, un marteau dans une main, une pince tenant un fer à cheval dans l'autre.



Un chasseur à coté d'un arbre tenant dans une main un lièvre abattu, son fusil dans l'autre. Au sol un chien est dressé sur ses pattes arrières, nez sur le lièvre.  (*)



Même scène dans les deux bouteilles : 2 joueurs de cartes attablés, avec bouteille et verres sur la table.



Cargo comportant 2 cheminées et 2 mats de chargement. A l'intérieur une étiquette est collée sur laquelle est inscrit : LES 4 FRÈRES  -  SOUVENIR de BANYULS s/m  -  Le 7.8.52  - Fait par Leal Marcel




Grand voilier 3 mats, sur le mat central un fanion porte l'inscription : Espérance.
Il croise par l'avant un cotre dont la coque porte l'inscription : CH 18, inscription que l'on retrouve sur la grand voile surmontée du dessin d'une ancre.



(*) Ces trois bouteilles ont été réalisées par la même personne, le simplet du village, Antoine Dalmolin, qui n'avait pour seul subside en dehors des aides sociales : la location occasionnelle de ses bras et la fabrication de scènes de vie en bouteille.
Peu de gens le connaissaient sous son nom, pour tout le monde il était Youyou, surnom qui lui avait été donné car les soirs de pleine lune il courait les rues du village et le bois en criant you you you you you ...
Son art ne s'exerçait pas qu'en bouteilles, car Youyou passait ses journées à arpenter le territoire communal et ramassait toutes les ferrailles trouvées : bidon, fil de fer, vieux piquet, penture de volet ..., il les clouaient ensuite sur un gros arbre mort qui au fil du temps était devenu une véritable œuvre d'art populaire, un peu à la manière des arbres de fer des compagnons. Cet arbre a d'abord été dégradé par des gamins qui jouaient au feu, puis a été supprimé lors de l'urbanisation du secteur dans lequel il se trouvait.






Pour voir d'autres œuvres en bouteille :

2 commentaires:

  1. peut-on acheter vos bouteilles

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Envoyer moi un message, comme celui ci-dessus, avec votre adresse mail; je ne le publierai pas, mais je pourrai alors vous répondre en direct.

    RépondreSupprimer